Blog

Rythme insoutenable

Ces derniers temps j'entends et je lis des témoignages toujours plus nombreux sur les surcharges de travail des équipes dans les projets agiles.


Après avoir retourné le problème dans tous les sens depuis ma rencontre avec l'agilité (2001, Extreme Programming en sous marin dans une SSII), j'arrive à un constat assez pessimiste.

On dirait que certains managements profitent du succès de l'agilité pour augmenter la pression sur les équipes, qui en général n'en ont pas besoin.

Agilité pour systèmes critiques : Yes We Can!

Embarquez Agile !

Était l'intitulé d'une journée de conférences fort intéressante sur Bordeaux le 18 mars, organisée par Eurogiciel dans le cadre du pôle de compétitivité Aerospace Valley. Le sujet : l'agilité dans le monde des systèmes embarqués, de la certification, qualification etc

Parmi les visiteurs, un bon équilibre entre donneurs d'ordre, SSII et consultants.

Ce sujet mérite effectivement d'être traité de façon dédié. Combien de fois a-t-on entendu :

Dans le monde de l'embarqué, l'agilité c'est pas pour nous

Les contre arguments ont été à la hauteur.

Agilité pour les projets web

Hier soir avait lieu notre présentation des méthodes agiles pour les applications web, sous forme d'atelier de l'association AnnexEthique (voir billet antérieur). Vous trouverez sur Slide Share nos deux présentations :

Une vingtaine de personnes pour venir nous écouter et échanger.

AnnexEthique

Guillaume Saint Etienne et moi même, tous deux membres actifs de l'association SigmaT, seront présents à une conférence/débat de l'association AnnexEthique pour présenter les méthodes agiles.

Plus d'informations ici

Intégration continue avec Adobe AIR

Chaîne de Production Multimédia


Depuis septembre 2009 je suis Scrum Master sur un projet multimédia innovant dont le but est de développer un produit Open Source permettant de produire des films d'animation en stop motion et de faciliter la collaboration entre les acteurs du métier :

  • Scénariste : rédige scénarios et storyboards
  • Animateur : met au point l'animatique, qui vient après le storyboard (synchronisation avec les sons notamment)
  • Graphiste : prépare les images, vidéos dans la banque de médias ; détourage
  • Sonorisateur : prépare les sons, les musiques dans la banque de médias

etc

Assemblée Générale de l'Association SIGMAT, hier soir

Hier soir s'est tenue notre assemblée générale. C'est la première AG qui regroupe les adhérents. Salle comble. Bonne nouvelle : parmi les présents, de nouvelles personnes souhaitant s'inscrire et des personnes extérieures ayant participé aux ateliers mais qui n'étaient pas encore membres. Beaucoup de discussions sur les objectifs de l'association... et les <strong>priorités</strong>, normal ! Bientôt les résultats sur le <a href="http://www.sigmat.fr">site de l'assoc</a>.

Bilan succin de l'atelier "XP Game" du 3 février

Petite affluence mais bonne ambiance et intérêt atteints ! J'étais du coup le seul animateur de cette session d'une table.


XP Game le 3 février prochain

Rappel :

Un atelier XP Game est programmé le mercredi 3 février, de 17h45 à 20h. J'aurai le plaisir de l'animer avec Thierry.

XP Game est un atelier de simulation de quelques itérations Extreme Programming. Cela permet surtout (mais pas seulement !) aux développeurs d'être sensibilisé vis-à-vis des coûts de développement, de leurs estimations et de mieux comprendre les droits et responsabilité de chacun (client/développeurs).

Tout cela se passe à la maison des associations, au premier étage.

Venez nombreux !

Feature et stories

L'expérience d'hier m'incite à publier ce billet sur les techniques d'élaboration de besoins en agilité (dans les domaines plus "classiques", on parle d'"Ingénierie des exigences")


Vue fonctionnelle d'ensemble


Dans le Business Value Game, on dispose les user stories de la façon suivante : En haut, de gauche à droite, on place les features (ensemble fonctionnel de haut niveau, autonome et consistant, répondant à la notion de service rendu de bout en bout avec un résultat observable apportant de la valeur... ouf) de gauche à droite, par valeurs décroissantes (voir la notion de valeur expliquée précédemment)

En dessous, on dispose horizontalement les user stories de haut en bas par valeurs décroissantes (valeurs divisées) et verticalement, en face de la feature à laquelle elles appartiennent. On obtient ainsi une vue matricielle de l'ensemble. On peut alors considérer une "diagonale" bas-gauche/haut-droite en dessus de laquelle se trouve les user stories les plus intéressantes à élire pour le court terme. Évidemment, ce n'est pas le seul critère à prendre en compte (antécédences entre items, investissements techniques etc)

Pages